Les médias

 

Grâce à « Plus belle la vie »,  les bijoux made in Pévèle de Virginie sont sur petit écran 

PUBLIÉ LE  

ANNE-GAËLLE DUBOIS

Virginie Jacquart est devenue accro à la série « Plus belle la vie »... Grâce au tournage à Mons-en-Pévèle d’un téléfilm dérivé du feuilleton, elle s’est fait connaître comme créatrice de bijoux. Désormais, elle scrute les tenues de Johanna et Coralie, deux personnages phares du feuilleton, qui portent ses colliers made in Pévèle !

Lors du casting de « Plus belle la vie » à Mons-en-Pévèle, en octobre, Virginie Jacquart s’est payée le culot d’y aller avec plusieurs de ses pendentifs, tours de cou, boucles d’oreilles... En plus d’être prise comme figurante pour une des scènes avec Ninon et Rudy (les rôles principaux de ce téléfilm), elle a réussi à faire passer ses créations à l’accessoiriste de la série tournée à Marseille. Bingo ! Les bijoux estampillés L’Atelier d’une fée, sa marque, ont accroché l’œil de la spécialiste mode. Virginie Jacquart a fait un aller-retour pour Marseille. Et depuis le 24 février, les fans de la série de France 3 ont découvert ses pendentifs aux cous de Johanna et Coralie.

Bijoux prêtés aux acteurs de la série

Une sacrée pub pour la jeune femme native d’Avelin (elle a habité Mérignies, Mons-en-Pévèle et désormais Faumont). Il ne s’agit pas d’un placement de produit proprement dit car elle ne paie pas pour figurer à l’écran mais elle prête ses bijoux. Qui ont aussi plu aux fans ! « Vendredi dernier, le ras de cou porté par Johanna a eu le coup de cœur des téléspectateurs sur l’appli de l’émission, où les créateurs sont mis en avant. Du coup, comme je venais de le créer pour ma collection été, je l’ai nommé Johanna ! », se réjouit Virginie. Qui a dû se dépêcher de créer un site de vente en ligne pour faire face aux demandes ! Elle a beaucoup ri aussi lorsqu’elle a vu une comédienne porter des boucles d’oreilles à plumes : «Je les ai faites avec de vraies plumes de la Pévèle que m’a apportées un ami ! »

Modèles déposés

La Pévéloise n’a cependant pas attendu « Plus belle la vie » pour connaître le succès. Depuis cinq ans déjà, cette maman de trois garçons a laissé tomber son boulot d’assistante commerciale pour une grande marque automobile pour se consacrer à sa passion et a réussi à en dégager un vrai salaire. Un challenge qui n’était pas gagné d’avance car les créatrices sont nombreuses sur ce créneau. Mais « j’ai trouvé ma patte », au point d’ailleurs d’être parfois copiée. « Mais tous mes modèles sont déposés ». Sa marque de fabrique ? La petite étoile qu’on trouve sur tous ses bijoux. Et un collier particulièrement astucieux : le « sautoir cravate » qui se porte de multiples façons. Ses créations sont vendues dans une vingtaine de boutiques de la métropole lilloise, entre 20 et 50 €. Mais aussi à Biarritz, Avignon et même aux États-Unis. Une success story !